résistance armée 14

Résistance armée 14

par le Colonel COLOMB.

Toujours pendant cette première quinzaine d’août, mes négociations avec les F.T.P. du département prirent enfin une tournure favorable qui permit d’aboutir à un accord au sujet du commandement et de l’armement en matériel parachuté des groupes F.T.P. du CHER-NORD.

L’effectif qui me fut annoncé à cette date pour ces groupes était de l’ordre de 150 à 180, auxquels s’ajoutaient quelques groupes de villages (milices patriotiques), surtout à l’Est d’AUBIGNY et dans le Sud du SANCERROIS. Il fut convenu que dans le cadre des directives générales, qui m’étaient données (soit par « St-PAUL », soit par la mission alliée), je leur transmettrais désormais les ordres d’opérations par
l’intermédiaire de « JEAN BAPTISTE » – Commandant MAGNON -, que les autres dirigeants F.T.P. du département s’étaient mis d’accord pour désigner afin de prendre la liaison auprès du Commandement Départemental F.F.I. Il fut convenu d’autre part que je prélèverais sur les prochains arrivages de matériel parachuté, l’armement nécessaire pour compléter l’équipement des Groupes F.T.P. qui m’avaient été signalés dans les différents secteurs, afin de les mettre en mesure d’accomplir les missions d’ordre militaire qui leur seraient confiées.

Cet accord entra en vigueur vers le 10 août, et je trouvais aussitôt auprès du Commandant MAGNON un esprit de franche et loyale coopération qui permit d’associer sans retard un certain nombre de groupes F.T.P. ou « milices patriotiques », qui m’avaient été signalés par lui, aux opérations de guerilla générale qui furent déclenchées, comme on le verra plus tard, à partir du 16 août.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité