résistance armée 20

Résistance armée 20

par le Colonel COLOMB.

Sur la base de ces renseignements, je me décidais à tenter l’opération : d’une part, « DURET » reçut l’ordre de se porter le 20 au matin en direction de la ville avec le maximum de ses forces, en partant de la région de NÉRONDES et d’AVORD ; d’autre part, je regroupais dans la nuit du 19 au 20 tous les maquis de MENETOU en quatre « sections de 60 à 80 hommes environ chacune, disposées en arc de cercle autour de BOURGES, et à une distance de 10 à 15 km de la ville, près de l’Epinière (vers le carrefour de la route BOURGES-ORLÉANS et BOURGES-VIERZON), à FUSSY (route BOURGES-AUBIGNY) à TURLY (route BOURGES-SANCERRE), et dans les environs de MAUBRANCHE (route BOURGES-SANCERGUES). Ces forces devaient se tenir prêtés à marcher sur BOURGES le 20 au matin dès que j’aurais reçu par le premier agent de liaison sorti de la ville, avis que les Allemands l’auraient évacuée. Enfin, je fis passer un message au Colonel BERTRAND, qui commandait les F.F.I. dans le CHER-SUD, pour lui faire connaître mon intention, et lui permettre, le cas échéant, de faire simultanément entrer ses troupes dans la ville par le Sud.

Mais les Allemands cette nuit-là parurent changer complètement d’avis. Le 20 août au matin j’apprenais que, contrairement à notre attente, la garnison de BOURGES avait été renforcée par d’assez forts détachements venus de l’Ouest, et qu’elle commençait à s’organiser défensivement en divers points autour de la ville. Les groupes du maquis de MENETOU furent en conséquence stoppés sur place. Quant aux forces du Capitaine « DURET », elles ne purent malheureusement pas être touchées à temps, et plusieurs de ses groupes, amorçant la marche sur BOURGES, se heurtèrent à d’importants convois allemands filant en sens inverse. Une série de bagarres en résultèrent où quelques pertes furentinfligées à l’ennemi (notamment 5 tués dans les rues mêmes de MORNAY BERRY) sans qu’il ait eu aucune heureusement à déplorer de notre côté.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité