résistance armée 21

Résistance armée 21

par le Colonel Colomb.

En fait notre entrée à BOURGES allait encore être retardée d’une quinzaine de jours.

Mais, pendant que nous étions ainsi maintenus dans l’attente face au Sud, la libération d’une portion importante du territoire du SANCERROIS s’accomplissait d’autre part sans coup férir ; le 18 août, les Allemands avaient fait sauter le pont de COSNE, ce qui allait obliger leurs colonnes en retraite à obliquer plus au Sud. Dès le 19 août, en conséquence, « CHARPENTIER » donnait l’ordre aux F.F.I. d’occuper en
armes tous les villages situés au Nord de la route VAILLY-SANCERRE. Les Chefs cantonaux et communaux F.F.I. prenaient en main aussitôt l’administration, le ravitaillement, la police (en accord avec les gendarmeries) et se substituaient au pouvoir préfectoral défaillant. Cette organisation devait fonctionner jusqu’au milieu de septembre d’une manière parfaite, sans qu’on ait eu à signaler de réquisitions ou d’arrestations abusives, ni de désordres quelconques, et à la satisfaction générale des habitants.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité