resistance armee 28

La résistance armée 28

par le Colonel Colomb.

· MENETOU : Les derniers parachutages avaient permis de porter aux environs du 20 août l’effectif du maquis de MENETOU à 300 hommes, à peu près répartis en 4 sections placées aux abords de chacune des principales voies d’accès à BOURGES (L’Epinière, Fussy, Turly et Brécy), plus une réserve à Parassy. Entre cette date et les premiers jours de Septembre, l’activité déployée par ces sections fut particulièrement remarquable, car les objectifs ne manquaient pas :

Le 24 août, la section du Sous-Lieutenant de la CHAISE détruit un camion (route de Mehun à BOURGES) et met hors de combat une vingtaine d’Allemands, puis capture deux voitures légères et fait 4 prisonniers. Le lendemain, c’est le tour de deux camions, dont tous les occupants sont mis hors de combat. Le 26 août, la même section fait sauter encore un camion sur une mine, et en attaque trois autres au F.M. infligeant des pertes en tués et blessés à l’ennemi. Celui-ci se venge en incendiant deux fermes près de MONTILEY et en fusillant deux civils.

Le 27 août, un camion est attaqué au bazooka et détruit. Le 29 août, un char léger subit le même sort. Puis durant les journées des 30 et 31 août, des détachements cyclistes sont pris à partie, et une dizaine d’entre eux tués. Des mines anti-chars sont posées sur la route de MEHUN à BOURGES, et font sauter des véhicules dans un convoi. Le 1er Septembre enfin, les attaques au F.M. contre les camions reprennent : 10 tués ce jour-là, et encore une douzaine le lendemain dans l’attaque par surprise d’un poste de garde allemand à la bifurcation des routes BOURGES-VIERZON-ORLÉANS. Mais déjà c’est la fin de la retraite allemande sur BOURGES et la section de LA CHAISE ne va plus avoir désormais de convois à attaquer sur cet itinéraire où elle avait ainsi en moins d’une quinzaine de jours infligé de sérieuses pertes à l’ennemi.

Pendant ce temps, au centre, la section du Sous-Lieutenant « MASECH » cantonnés dans la région de Fussy, prend à partir les colonnes allemandes sur la route nationale 140. Le 26 août, 8 camions sont mitraillés, presque à bout portant, par quatre fusils-mitrailleurs le lendemain, l’opération est recommencée dans les mêmes conditions contre une voiture légère.

 http://pageperso.aol.fr/__121b_Vr1jNShKCTwe7FsPsQbObUrtMxvbox+/Pl+Z18nYs00=

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité