resistance armee 30

La résistance armée 30

par le Colonel Colomb.

· CHER-EST : Ce secteur, sous les ordres du Capitaine « DURET » avait encore grossi ses effectifs durant la seconde quinzaine d’août, ceux-ci dépassant largement 300 hommes vers cette époque. Et tandis que les convois allemands en retraite se succédaient presque sans interruption en direction de la Loire, les embuscades et les destructions se multipliaient, provoquant malheureusement les plus sauvages représailles de la part de l’ennemi contre la population civile. Pour opérer dans son secteur, le Capitaine « DURET » avait déjà reçu (comme indiqué plus haut) un détachement d’une douzaine de parachutistes S.A.S. britanniques, le 18 août. Un second détachement d’une importance sensiblement égale devait lui arriver par la voie des airs le 24 août.

Les embuscades du CHER-EST avaient lieu pour la plupart, durant cette période, sur les deux grand’routes menant de BOURGES à la CHARITÉ et à NEVERS. Le 21 août, 4 Allemands sont tués près de SANCERGUES. Le 25 août, une embuscade tendue par un groupe du CHER-EST en coopération avec les Britanniques, entre la GUERCHE et le GUÉTIN, permet de détruire un camion dont tous les occupants sont mis hors de combat (un Anglais tué). Les 26 et 27 août, sur chacune des deux grand’routes, plusieurs engagements ont lieu et une vingtaine d’Allemands au moins sont tués. Durant les journées suivantes il y eut encore une embuscade.

Du côté d’AVORD, enfin, vers le 1 » Septembre, le Lieutenant VIGNON s’attaquait avec 5 F.M. et deux Piats à une colonne de camions, dont un grand nombre d’occupants étaient mis hors de combat.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité