Archive pour 'entre nous'

Terres Vives

Un article récent du BR (13/05/2009) qui devait faire suite à un questionnement d’un lecteur m’a interpelé à propos de la dénomination « Terres Vives ».

Je m’autorise cette réponse dans ce Blog:

Les Terres Vives, pourquoi ce nom?

Il ne suffit pas de poser la question pour dire qu’on donne une réponse.

Dans l’article du BR, je n’ai pas décelé la moindre preuve claire justifiant l’appelation « TERRES VIVES » pour notre Communautés de Communes (CdC ou CCTV).

Etant partie prenante à l’époque, je me sens intellectuellement autorisé à exprimer mon point de vue personnel sans abondance d’argument hors sujet.

Dans les années 92-94 notamment, la grande idée à mettre en place était la création de CdC qui devait révolutionné le pays et rendre le monde encore meilleur.

Une commune seule, nous rabâchait-on, était incapable de faire le bonheur de ses habitants, le passage obligé en étant la CdC.

Les berrichons étaient plutôt réticents, pour ne pas dire très réticents. Il fallait dans une amorce, un maillon faible pour faire prendre la mayonnaise.

C’est ainsi que toutes sortes de pression ont conduit à la création de notre CdC limitée à notre seule Principauté, je veux dire notre canton.

Personnellement, j’étais favorable à une CdC qui engloberait les communes du Canton de Saint Martin d’Auxigny mais aussi certaines communes amies avec lesquelles nous avions l’habitude de travailler (Rians, Soulangis, St Michel, Brécy, Ste Solange…).

Toujours-est-il qu’il fallut trouver un nom, un slogan et un logo.

Pour le nom, pas facile: notre territoire était bien comparable à d’autres. Nous nous sommes rabattus sur « Terres Vives » . Terres pour insister sur notre caractère rural et Vives pour dire que nous étions dynamiques et entreprenants, l’essentiel pour certains étant que Verger Forêtin et Saint Martin d’Auxigny ne figurent nulle part.

la suite ….

la suite d’hier

et la fin finale.

………………………

Bien sûr, j’aurais pu être plus clean, plus courtois, plus tolérant, plus diplomate, plus prévenant, plus féroce, plus mordant, plus méchant, plus pour le Tibet, plus pour la Chine, plus pour la droite, plus pour la gauche, plus  …., moins sévère, moins sympa, moins compréhensif, moins cassant, moins amène, moins dogmatique, moins pour le Tibet, moins pour la Chine, moins pour la droite, moins pour la gauche, moins …..

En tout cas, je pense avoir été transparent. J’espère que cela a été ressenti comme tel.

———————-

J’avoue qu’au départ, je ne savais pas où j’allais. Je me suis pris au jeu. J’étais d’abord intéressé par l’usage qu’on pouvait faire de l’informatique et du Web. Et puis, l’appétit venant,  je me suis concentré sur notre « petite histoire locale » – car je pensais qu’il n’était pas idiot de transmettre ce que je savais-.

Sur notre vie municipale aussi….. mais vue de loin bien qu’étant conseiller municipal depuis 2001 (jusqu’en Mars 2008). On n’était pas dans la confidence ni dans le secret des dieux….

Considérant, par exemple, que les habitants ont le droit de consulter les comptes-rendus de conseil municipal in extenso, je me suis fixé comme règle de les faire apparaître ainsi dans ce blog.

———————-

Quelquefois, j’ai fait un peu de place à ce que je considère comme de l’humour, comme des clins d’oeil …..

———————-

J’aurais encore pas mal d’anecdotes à raconter: les poings levés devant la Mairie de Saint Martin, un certain 10 Mai 81, le drapeau ….. et les jumelages …., le passage de De Gaulle à Saint Martin, celui de Gambetta, celui de Jospin, de mitterrand ou de Mme chirac, la transparence, l’opacité, etc…. etc….

———————-

Deux mots pour conclure et pour ne pas laisser à croire que j’ai oublié: je retiendrai longtemps du mandat 2001 – 2008, le fait d’avoir été sali pour avoir été accusé d’avoir détourné des fonds – et quelle somme !!! – alors que j’avais pris les bonnes décisions – cela a été affirmé en séance publique officielle. Très déçu de voir certains de mes « amis » y avoir cru et avoir mordu à l’hameçon. Très marqué aussi d’avoir ainsi perdu leur confiance.

———————-

Bonne fête à tous, c’est la Toussaint.

perrle1278.jpg

 

phenix

N’est pas phénix qui veut.

Je vous dois bien

quelques explications.

Vous devez bien vous en douter.

Dernièrement, m’étant réuni avec ma personne et, en toute concertation avec moi-même, sans vouloir froisser mon ego, j’ai, à la majorité qui ne pouvait être qu’absolue, après une approche et un échange d’idées francs, sincères et courtois, décidé de ne pas poursuivre plus avant la publication de ce blog.

———————-

L’objectif premier était d’en intéresser l’hôte, un tant soit peu à l’histoire et à la vie municipale de ma chère Commune, de notre chère Commune. Finalement, plus de 76000 visites depuis le 27 Mai 2007, ce n’est pas si mal. Je ne m’attendais pas à un tel intérêt. Et, quand on sait que tout le monde n’a pas internet ….

———————-

Conséquence très appréciée, ce blog m’a permis d’entrer en relation avec d’anciens habitants partis bien loin mais restés Martinois de coeur.

———————-

Ma limite était de ne pas aller au-delà de mon premier mois de retraite officielle (Octobre 2008) et …….. nous y sommes. Vous avez remarqué que nous en sommes au dernier jour.

———————-

Et puis, il ne faut pas faire l’article de trop. Il vaut mieux que cela se termine, pour le lectorat, sur un sentiment de frustration plutôt que sur un ras-le-bol. J’ose espérer que ce soit le cas.

———————-

Je remercie toutes celles et tous ceux, qu’ils soient de Saint Martin ou non, qui sont venus sur ce blog par sympathie, par curiosité, par habitude ou pour toute autre raison qui m’est inconnue.

———————-

Je salue aussi tous mes détracteurs qui sont venus, plus ou moins incognito, épier mes parutions, sonder mes écrits – sinon mon coeur et mon âme – ou, tout simplement, picorer quelque information.

J’espère qu’ils ont tous avantageusement tiré profit de toutes leurs consultations.

plumedephenix.jpg

 

 

C’est le bouquet final.

artifices20151.gif

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité