les mémoires de Papy Georges 10. vers Ivoy.

De Quantilly à Ivoy

Nous avons reçu des ordres pour aller installer le maquis Cher Nord dans la forêt d’Yvoy-le-Pré.

Paul SIMEON vint le lendemain pour nous diriger par les petites routes à pied, les vélos à la main, avec du matériel ainsi que les armes. Nous avons couché dans une grange près d’Henrichemont, un châtelain qui habitait tout proche nous proposa le café le matin et nous repartîmes pour aller à la « Barronnerie », ferme située à 3 kilomètres ou nous devions faire le camp de triage.

Nous avons traversé une petite rivière, puis nous avons trouvé une maison de garde habitée par deux personnes, le docteur LEMAIRE et son épouse qui était la fille du Président DOUMER. Nous avons donc passé la nuit dans la maison du garde et le matin nous repartons pour notre camp en passant par « le Gué Bernaud », une maison isolée. Le fils incorpora le maquis par la suite.


Nous
avons parcouru environ un kilomètre, sauté un ruisseau dans la forêt et nous nous sommes installés sur une butte. Le lieutenant Berry (Bardy) vînt nous voir le lendemain et par la suite François et Antoine (de Vogüé) ont été désignés comme chefs.

suite 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

BLIDA ma ville natale |
Mission Quechua 2007 |
LE BLOG DE SIR STEPHEN |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertlutz
| DOMANIA
| justice&criminalité